Avant les fêtes, votre vélo va vous rapporter de l’argent avec l’indemnité kilométrique vélo !

Vous aimez ? Partagez :)

L’indemnité kilométrique vélo, qu’est ce que c’est ?

 

Votre vélo peut vous rapporter de l’argent grâce au Décret n° 2016-144 du 11 février 2016 relatif au versement d’une I K V par les employeurs privés.

Cette indemnité kilométrique vélo (IKV) a fait son entrée dans le Code du Travail avec le nouvel article L.3261-3-1 et fait suite à la loi sur la transition énergétique.        

C’est bon pour votre santé,  alors pédalez et renflouez votre porte-monnaie avant les fêtes !

Le saviez vous ?

Depuis février 2016, une indemnité kilométrique vélo est prévue pour les salariés du secteur privé qui souhaiteraient se rendre à vélo à leur travail.

Cette indemnité est calculée sur la base de la distance de votre domicile à votre travail. Vous gagnez 25 cts par kilomètre parcouru.

Pourquoi cette indemnité kilométrique vélo a-t’elle été mise en place ?

Le dispositif a été mis en place pour inciter les usagers à utiliser des transports dits propres afin d’améliorer la qualité de l’air et protéger la santé. Il fait partie de la loi de finance sur la transition énergétique parue en Aout 2015.

Aussi, elle est cumulable avec le remboursement des transports en commun pour les trajets de rabattement vers des arrêts de transport public ( par exemple, vous vous rendez à la gare en vélo pour ensuite prendre le train). Par contre, elle n’est pas cumulable pour les salariés qui utilisent un service public de location de vélo comme Vélib’ puisque celui-ci donne déjà lieu à un remboursement de tout ou partie de l’abonnement par l’employeur.

Mais comment s’y prendre ?

Votre employeur peut prendre en charge tout ou partie des frais que vous avez engagés pour vos déplacements à vélo ou à vélo à assistance électrique entre votre résidence habituelle et votre lieu de travail. Il suffit d’en faire la demande auprès de celui-ci.

Pour cela, il faut tout d’abord que votre employeur accepte ce type de prise en charge car il reste facultatif. L’avantage IKV peut être mis en place par accord d’entreprise ou par accord unilatéral après consultation du CE ou des délégués du personnel.

Ensuite, l’entreprise peut fixer librement un seuil minimal ou maximal de remboursement annuel ainsi que les justificatifs à fournir.

Cet avantage est exonéré de cotisations sociales a hauteur de 200€ par an. Pour le salarié, la somme versée par l’employeur au titre de l’indemnité kilométrique vélo est également exonérée d’impôt à hauteur de 200€. En cas de dépassement, seule la part excédentaire est soumise à cotisation ou à imposition.

Indemnité kilométrique vélo, comment gagner de l'argent avec votre véloPremier bénéfice : Avant les fêtes vous pourrez renflouer votre porte-monnaie. Et si vous étiez un peu à court pour vos derniers cadeaux de Noël, pédaler pour aller au boulot vous permettra de récolter les derniers euros qu’il vous manquait pour finaliser vos achats.

Deuxième bénéfice : Le vélo es très bon pour la santé.  Faire du vélo permet de limiter les risques cardio-vasculaires. En faisant une demi heure de vélo par jour, vous diminuez par deux ce risque. Vous améliorerez votre circulation sanguine. Et si vous souhaitez perdre du poids, avant ou après les fêtes, le vélo vous accompagnera dans cette voie.  Et en plus faire du vélo libère les endorphines du bonheur et rend joyeux !

Troisième bénéfice : c’est pour la planète ah oui notre chère planète 🙂

Le vélo est un bon moyen de déplacement qui est bon pour l’environnement car il n’émet pas de C02 lors de vos trajets.

Quand au vélo électrique même si ce n’est pas encore parfait, l’électricité étant encore en grande partie issue du nucléaire en France, il pollue beaucoup moins que la voiture et ne consomme que 1 kWh pour 100 km parcourus.. De plus, si vous êtes en ville, vous pouvez vous faufiler entre les bouchons et être sur de toujours arriver à l’heure à votre rendez-vous ! Et ça, Sam l’a bien compris !

Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là dans notre prochain article nous parlerons des aides et subventions mises en places pour l’achat d’un vélo ou de trottinette électrique. A suivre…

Alors toujours pas convaincu de vous mettre au vélo ?

Découvrez notre sélection


Vous aimez ? Partagez :)

Envie de réagir à l’article, n’hésitez pas !

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *